Accueil
DECOUVRIR LA CATHEDRALE PAROISSE MESSES & LITURGIES AGENDA & EVENEMENTS INFOS PRATIQUES SACREMENTS LISTE DE DIFFUSION PROJET DE REHABILITATION
     
     
 
 

compteur de visite
Accueil » Sacrements » Baptême des enfants

Naissant avec une nature humaine déchue et entachée par le péché originel, les enfants eux aussi ont besoins de la nouvelle naissance dans le baptême afin d’être libérés du pouvoir des ténèbres et d’être transférés dans le domaine de la liberté des enfants de Dieu, à laquelle tous les hommes sont appelés. La pure gratuité de la grâce du salut est particulièrement manifeste dans le Baptême des enfants. La pratique de baptiser les petits enfants est une tradition immémoriale de l’église. Elle est attestée explicitement depuis le 2èmècle.

Le Baptême est le fondement de toute la vie chrétienne, le porche de la vie dans l’esprit et la porte qui ouvre l’accès aux autres sacrements ; il est un appel à la conversion. En recevons le Baptême, nous sommes libérés du péché originel ainsi que de tous les péchés personnels et régénérés comme fils de Dieu, nous devenons membres du Christ et nous sommes incorporés à l’église et faits participants à sa mission.

Le jour de la Pentecôte, ceux qui ont entendu les paroles de Pierre annonçant que Jésus est ressuscité, eurent le cœur bouleversé et lui demandèrent et aux autres Apôtres : « Que ferons-nous, frères ? » Et Pierre leur répondit : « Convertissez-vous, et que chacun de vous reçoive le Baptême au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de ses péchés… » cf. Actes des Apôtres 2, 38. Le Baptême scelle le chrétien d’une marque spirituelle indélébile de son appartenance au Christ.

Le choix du parrain ou de la marraine

Le choix du parrain ou de la marraine ne peut pas être inspiré uniquement par des   motifs de parenté, d’amitié ou de matériel. Le parrain ou la marraine est là en premier lieu comme témoin de la foi catholique auprès de l’enfant. Il a pour rôle d’épauler les parents dans leur tâche d’éducateur, et notamment d’éducateur de la foi. Il le fera d’autant mieux que les liens d’affection se noueront avec son filleul (e). Cf. les Canons : 872 – Dans la mesure du possible, à la personne qui va recevoir le Baptême sera donné un parrain auquel il revient d’assister dans son initiation chrétienne l’adulte qui se fait baptiser et, s’il s’agit d’un enfant, de le présenter de concert avec les parents, et de faire en sorte que le baptisé mène plus tard une vie chrétienne en accord avec son Baptême et accomplisse fidèlement les obligations qui lui sont inhérentes.

Can. 874 – Pour que quelqu’un soit admis à remplir la fonction de parrain, il faut :
1
qu’il ait été choisi par la personne qui va être baptisée, par ses parents ou par ceux qui tiennent leur place ou, s’ils font défaut, par le curé ou le ministre ; et qu’il ait les aptitudes et l’intention de remplir cette fonction ;
2
qu’il ait seize ans accomplis, à moins que l’Évêque diocésain n’ait établi un autre âge, ou bien que le curé ou le ministre n’estime devoir admettre pour une juste cause une exception ;
3
qu’il soit catholique, confirmé, qu’il ait déjà reçu le très saint sacrement de l’Eucharistie et qu’il mène une vie cohérente avec la foi et avec la fonction qu’il va assumer ;
4 qu’il ne soit sous le coup d’aucune peine canonique, légitimement infligée ou déclarée ;
5
qu’il ne soit ni le père ni ère de la personne qui doit être baptisée.

© 2015 - Tous droits réservés - CNDIC De Bangui Accueil Contactez-nous! Plan d'accès Webmail Designed by BIGUENE Web-Agency