Accueil
DECOUVRIR LA CATHEDRALE PAROISSE MESSES & LITURGIES AGENDA & EVENEMENTS INFOS PRATIQUES SACREMENTS LISTE DE DIFFUSION PROJET DE REHABILITATION
     
     
 
 

compteur de visite
Accueil » Sacrements » Confession

LE SACREMENT DE PENITENCE ET DE RECONCILIATION

« Le soir de Pâques, le Seigneur Jésus se montra à ses Apôtres et leur dit : "Recevez l’Esprit Saint. Ceux a qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. Ceux à qui vous les retiendrez, ils seront retenus" » (Jean 20, 22-23).

Le pardon des péchés commis après le Baptême est accordé par un sacrement propre appelé sacrement de la conversion, de la confession, de la Pénitence ou de la Réconciliation. Qui pèche blesse Dieu et son amour, sa propre dignité d’homme appelé à être fils de Dieu et le bien-être spirituel de l’Eglise dont chaque chrétien doit être une pierre vivante…

Le mouvement de retour à Dieu, appelé conversion et repentir, implique une douleur et une aversion vis-à-vis des péchés commis, et le propos ferme de ne plus pécher à l’avenir. La conversion touche donc le passé et l’avenir, elle se nourrit de l’espérance en la miséricorde divine.
Le sacrement de la Pénitence est constitué par l’ensemble des trois actes posés par le pénitent, et par l’absolution du prêtre. Les actes du pénitent sont : le repentir, la confession ou manifestation des péchés au prêtre et le propos d’accomplir la réparation et les œuvres de réparation. Celui qui veut obtenir la réconciliation avec Dieu et avec l’Eglise, doit confesser au prêtre tous les péchés graves qu’il n’a pas encore confessés et dont il se souvient après avoir examiné soigneusement sa conscience. Sans être en soi nécessaire, la confession des fautes vénielles est néanmoins vivement recommandée par l’Eglise. Cf. Les Canons 959, 960, 964 – § 1. § 2. et § 3.

© 2015 - Tous droits réservés - CNDIC De Bangui Accueil Contactez-nous! Plan d'accès Webmail Designed by BIGUENE Web-Agency